Calendrier
« août 2019 »
Calendrier en jours du mois
lunmarmerjeuvensamdim
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
< Précédent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Suivant >

Médiathèque Départementale du Haut-Rhin

Fermé. Réouverture Lundi à 09:00

03 89 22 90 10

Bibliothèques-Médiathèques de Mulhouse

Fermé. Réouverture Mardi à 10:00

03 69 77 67 17

Médiathèque du Val d'Argent

Fermé. Réouverture Mardi à 16:00

03 89 58 35 85

Médiathèque Le Parnasse de Saint-Louis

Fermé. Réouverture Lundi à 14:00

03 89 69 52 43

Médiathèque de Kaysersberg Vignoble

Fermé. Réouverture Lundi à 09:00

03 89 47 35 35

Médiathèque de Kembs Au Fil des Mots

Fermé. Réouverture Mardi à 16:30

03 89 62 89 18

Médiathèque du Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux

Fermé. Réouverture Mardi à 13:00

03 89 78 53 12

Médiathèque de Fessenheim

Fermé. Réouverture Lundi à 16:00

03 89 48 61 02

Médiathèque de Biesheim

Fermé. Réouverture Mardi à 10:00

03 89 72 01 55

Médiathèque de Cernay

Fermé. Réouverture Lundi à 14:00

03 89 75 40 26

< Précédent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Suivant >

Critique

 

Nazisme, science et médecine (sous la direction de Christian Bonah, Anne Danion-Grilliat, Josiane Olff-Nathan... [et al.])

note: 4Nazisme, science et médecine md68 - 3 novembre 2017écoutez

En 1988 aux Etats-Unis, des scientifiques s’émeuvent pour la première fois de l’utilisation de données provenant d’expérimentations humaines réalisées au camp de concentration du Struthof en Alsace. Cet ouvrage fait suite à un colloque organisé à Strasbourg en 2005 sur la question de la pratique de la médecine aux prises avec le nazisme. Il interroge notamment le rôle de la¨Reichsuniversität Strassburg dans le programme de recherche à partir d’expérimentations humaines. Le livre croise des regards français et allemands sur les crimes et les responsables de ces expérimentations qui étaient des médecins parfaitement reconnus comme scientifiques dans le contexte de l’époque. Dans la deuxième partie de l’ouvrage des témoignages et des approches historiques récentes, permettent derrière les chiffres de mettre des noms aux victimes de la recherche biomédicale entre 1941 et 1945.