Les bibliothèques du Haut-Rhin

< Précédent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Suivant >

Médiathèque Départementale du Haut-Rhin

75 rue de Morat
68000 COLMAR (md)

03 89 22 90 10

Médiathèque Départementale du Sundgau

1 rue des Vallons
68130 ALTKIRCH

03 89 30 64 54

Bibliothèques-Médiathèques de Mulhouse

19 Grand'Rue
68100 MULHOUSE

03 69 77 67 17

Médiathèque Le Parnasse de Saint-Louis

Place de l'hôtel de ville
68300 SAINT-LOUIS

03 89 69 52 43

Médiathèque du Val d'Argent

11a Rue Maurice Burrus
68160 SAINTE-CROIX-AUX-MINES

03 89 58 35 85

Médiathèque du Pays de Sierentz

6 Rue du Moulin
68510 SIERENTZ

0389838320

Médiathèque de Thann

8 rue Anatole Jacquot
68800 THANN

03 89 35 73 20

Médiathèque de Cernay

15 rue James Barbier
68700 CERNAY

03 89 75 40 26

Médiathèque de Fellering "L'Etoffe des mots"

5 rue des Fabriques
68470 FELLERING

03 89 39 64 00

Médiathèque de Kaysersberg Vignoble

2, avenue Georges Ferrenbach
68240 KAYSERSBERG

03 89 47 35 35

< Précédent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Suivant >

Houari Benchenet

 

Houari Benchenet (en arabe : هواري بنشنات), né à Oran le est un chanteur algérien de raï. Il est influencé par la musique oranaise et surtout par Blaoui Houari. Il est surnommé le « Maître du Raï ».

Biographie

Natif du quartier El Hamri, à Oran. Il est le fils d’une famille nombreuse qui n’a pas d’autres ressources que la chanson. C’est en 1975 alors qu’il n’était qu’un simple adolescent qu’il commença à chanter et aussi percussioné avec le derbuka dans un genre influencé par Blaoui Houari et Ahmed Saber.

Il enregistra son premier tube, en 1977, chez Abdelkader Cassidy intitulé Dalali. Le succès fut considérable d’autant plus qu’à cette période, il y avait plus de Cheb (nouveaux chanteurs de Raï) sur la place. Son ascension fut rapide et le plus prolifique des chanteurs savait écouter et apprécier les ténors de la chanson oranaise tels qu’Ahmed Wahby, Blaoui Houari, Ahmed Saber ou Benzerga.

Houari Benchenet fait partie de cette seconde génération du raï moderne qui a remplacé Messaoud Bellemou,Belkacem Bouteldja est d'autre chanteur de Raï de l'ancienne génération.. Avec Khaled, Cheb Sahraoui et Cheb El-Hindi, Cheb Hamid ils sont les Révolutionnaires du raï, ils ont introduit le synthé dès les années 1970 et ont fait voler en éclats les tabous qui tournaient autour du Raï. Le festival du raï de 1985 à Oran fait entrer l'artiste dans tous les foyers algériens par l'intermédiaire de la télévision.

Benchenet est un cas particulier dans le rythme oranais. Ses poèmes construits et textes ciselés, expurgés de toute trivialité intempestive, nécessitent une certaine attention. Mais Houari n'oublie pas de chanter en oranais pur, patois malaxant arabe, français, espagnol et berbère, c'est Mekki Nouna qui l'a fait son succès grâce aux ses paroles comme Arssam Wahren, Loukan El-Bka Irodli Li Fet, etc. Écrivant lui-même les paroles de ses chansons et composant sa propre musique qui sont plus de 400 titres, Houari Benchenet a choisi le Raï non pas pour la facilité du langage mais pour refléter une réalité vécue.

Il est marié avec la sœur d'Abdelkader Cassidy et il a deux enfants "Mohamed" (Chanteur du Raï) et "Mehdi".

Discographie

Albums

  • 1977:Dalali.
  • 1989:dik el ghadara
  • 2001:Arssam wahran.
  • 2010:Ayetni Trig "8 titres".
  • 2013:wahran El-Bahia "10 titres".

Singles

  • 1977:Dalali.
  • 1983:Telephone h'rem.
  • 1983:Ya aliya al-hem.
  • 1983:Semhili ya ma.
  • 1983:Zid ya l'kawini.
  • 1983:Li bini w binek mat.
  • 1983:Andi problème.
  • 1989:Dik el ghadara
  • 1989:Ghir walli warouah
  • 1989:Goulou ha hiya djat.
  • 1989:Rani m'damar.
  • 1989:Bakhta.
  • 2001:Arssam wahran.
  • 2010:N'tiya omri ya l'Algérie.

Liens externes

  • Houari Benchenet, gentilhomme du raï - liberation.fr
  • Houari Benchenet: Biographie et discographie
  • Portail d'Oran
  • Portail de l’Algérie
  • Portail de la musique
  • Portail des musiques du monde

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Houari Benchenet de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés