Calendrier
« février 2020 »
Calendrier en jours du mois
lunmarmerjeuvensamdim
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291
Prochains évènements
< Précédent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Suivant >

Médiathèque Départementale du Haut-Rhin

Ouvrira à 09:00

03 89 22 90 10

Bibliothèques-Médiathèques de Mulhouse

Ouvrira à 10:00

03 69 77 67 17

Médiathèque du Val d'Argent

Ouvrira à 15:00

03 89 58 35 85

Médiathèque Le Parnasse de Saint-Louis

Ouvrira à 14:00

03 89 69 52 43

Médiathèque de Kaysersberg Vignoble

Fermé. Réouverture Samedi à 14:00

03 89 47 35 35

Médiathèque de Kembs Au Fil des Mots

Ouvrira à 16:00

03 89 62 89 18

Médiathèque du Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux

Ouvrira à 15:00

03 89 78 53 12

Médiathèque de Fessenheim

Ouvrira à 10:00

03 89 48 61 02

Médiathèque de Biesheim

Ouvrira à 15:00

03 89 72 01 55

Médiathèque de Cernay

Ouvrira à 13:00

03 89 75 40 26

< Précédent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Suivant >

Messaoud Bellemou

 

Messaoud Bellemou (en arabe : مسعود بلمو), (né en 1947 à Aïn Témouchent) est un musicien algérien, qui a grandement influencé le raï moderne à ses prémisses. Il est souvent surnommé à ce titre comme le « père du raï moderne » d'abord comme trompettiste jouant par la suite d'autres instruments comme le saxophone, le violon et l'accordéon. Il est celui qui a fait la jonction entre l'ancestral guasba (la flûte) et la trompette modernisant ainsi le raï traditionnel.

Biographie

Messaoud Bellemou est issu d'une famille de cultivateurs. À 10 ans, il montrait de très bonnes aptitudes pour le clairon. Henri Coutan, professeur de l'école municipale d'Aïn Témouchent, l'incita à rejoindre la fanfare locale. Pour le professeur, il pourrait échapper au métier de cultivateur et devenir un trompettiste. A cette époque de l'après indépendance, Messaoud Bellemou se rendait dans tous les mariages pour assister aux concerts de raï rural, la forme du raï traditionnelle avec flûte, guellal et percussion longiligne. Il allait voir notamment les prestations de stars locales comme Cheikha Ouachma, Cheikha Bekhta et Cheikh Brahim.

À 18 ans, Bellemou décide de jouer du raï réalise en remplaçant la flûte par la trompette. De 1964 à 1968, il s'entête à reprendre les airs du blues oranais interprétés depuis des siècles sur un roseau. Il est ainsi considéré comme le créateur de la version pop du raï. Accompagné d'un groupe, il joue dans tout le pays dans l'indifférence générale. Il recrute des musiciens comme Hamani Hadjoum ou Younés Benfissa. Ils réalisent leur premier enregistrement, en 1973 à Oran, chez Zed el-Youm Édition : le 45 tours Sidi H'bibi qui est suivi d'autres aux textes trop licencieux pour l'époque.

Dans un village proche d'Aïn Témouchent, Bellemou découvre Sghir Bouteïba un chanteur à la voix ample qui chante alors de façon allusive Ya moulat el-villa. Des stars de la musique du raï l'estiment comme le meilleur chanteur-improvisateur que le raï ait jamais connu.

En 1975, sa troupe atterrit sur la corniche oranaise, dans la boîte mythique le Biarritz. Le trompettiste y est ensuite rejoint par Belkacem Bouteldja. Jusqu'à 1982, le raï de Bellemou attire le public de l'Ouest d'Oran à ses concerts.

Beaucoup d'artistes s'en inspireront dans le pop raï notamment les chebs Khaled ou Cheb Mami">Cheb Mami qui populariseront le genre.

Discographie

Albums

  • 1996 Le roi de la trompette raï (avec Gana El-Maghnaoui)
  • 1999 Father of rai
  • 1999 C’est pas ma faute

Singles

  • 1973 Sidi h'bibi
  • ... Zerga wa mesra
  • ... Ya moulat el-villa

Liens externes

Notes et références

  • Portail de l’Algérie
  • Portail de la musique
  • Portail des musiques du monde

Licence Creative Commons Ce contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Messaoud Bellemou de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés