Calendrier
« juillet 2019 »
Calendrier en jours du mois
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Prochains évènements
< Précédent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Suivant >

Médiathèque Départementale du Haut-Rhin

Ouvrira à 09:00

03 89 22 90 10

Bibliothèques-Médiathèques de Mulhouse

Ouvrira à 10:00

03 69 77 67 17

Médiathèque du Val d'Argent

Ouvrira à 15:00

03 89 58 35 85

Médiathèque Le Parnasse de Saint-Louis

Fermé. Réouverture Vendredi à 14:00

03 89 69 52 43

Médiathèque de Kaysersberg Vignoble

Ouvrira à 15:00

03 89 47 35 35

Médiathèque de Kembs Au Fil des Mots

Fermé. Réouverture Vendredi à 16:00

03 89 62 89 18

Médiathèque du Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux

Ouvrira à 15:00

03 89 78 53 12

Médiathèque de Fessenheim

Fermé. Réouverture Vendredi à 10:00

03 89 48 61 02

Médiathèque de Biesheim

Fermé. Réouverture Vendredi à 15:00

03 89 72 01 55

Médiathèque de Cernay

Fermé. Réouverture Vendredi à 13:00

03 89 75 40 26

< Précédent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Suivant >

Blond-Blond

 

Albert Rouimi, dit Blond-Blond du fait de son albinisme, est un chanteur juif d'Algérie du répertoire « francarabe », mélange de musiques orientales et occidentales en vogue avant-guerre.

Biographie

Enfant, Blond-Blond écoute des chanteurs comme Larbi Bensari de Tlemcen et va faire ses premières vocalises auprès de Messaoud El Medioni dit « Saoud l’Oranais », maître de Reinette l'Oranaise.

En 1937, il débarque à Paris et y interprète entre autres dans des radio-crochets, du Juanito Valderrama, du Trenet et du Chevalier.

En 1939, il retourne à Oran, puis durant toute la guerre fait de multiples interprétations à travers l’Algérie, dans son style très particulier et nouveau, qui est léger et mouvementé, d’où son surnom de « l’ambianceur ». Il fait la connaissance de Lili Labassi qui l’influence de son répertoire chaabi et dont il interprète plusieurs chansons.

Blond-Blond maîtrise le répertoire classique arabo-andalou mais préfère un répertoire plus contemporain influencé bien des fois par le tango et le flamenco, accompagné de paroles fantaisistes.

En 1946, il retourne à Paris. Il partage sa carrière entre soirées privées faites de mariages et de circoncisions et des cabarets à la mode dont « Au Soleil d’Algérie », « El Djezaïr », « Les nuits du Liban », « Le Nomade ». Il accompagne également les artistes judéo-maghrébins Line Monty et Samy El Maghribi et sert à l’occasion de tardji (joueur de tambourin) auprès d’autres artistes.

Il faisait partie de la communauté des Juifs d'Algérie ; c'est l’un des rares artistes judéo-maghrébins à chanter en 1962 à Asnières, pour l’indépendance de l’Algérie ; il retourne même en 1970 et en 1974 à Alger au « Koutoubia ». Blond-Blond meurt en 1999 à l’âge de 80 ans. Il est enterré au cimetière juif de Marseille.

Discographie

Une partie de ses chansons est encore disponible dans le commerce; la majorité des autres est visible sur certains grands sites web d’hébergement de vidéos.

Références

Lien externe

  • Les stars du music-hall d’Algérie Le Hall de la musique
  • Portail de la musique
  • Portail de l’Algérie

Licence Creative Commons Ce contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Blond-Blond de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés